La Sardaigne, terre de légendes - Visites insolites

La Sardaigne, terre de légendes

La Sar­daigne, un coin de paradis au coeur de la Médi­ter­ranée, une île légen­daire… Une île de beauté sur­tout, avec ses plages de rêve, ses eaux bleues, ses criques, et ses montagnes !

 

 

À votre arrivée, visitez la plus cata­lane des villes sardes, Alghero, qui, avec son centre médiéval, ses ruelles pavées, ses places ani­mées, ses plats de fruits de mer et ses murs cou­leur miel, mérite bien son surnom de “petite Barcelone”.

Direc­tion la région du Supra­monte, un pay­sage entre mon­tagne et mer : autour de ce mont de 1 463 m, explorez des grottes mys­té­rieuses et les forêts de chênes-lièges qui sur­plombent la Punta Corrasi.

Aux pieds de cet envi­ron­ne­ment pré­servé, seule­ment troublé par les ber­gers, leurs trou­peaux et quelques cochons sau­vages, la superbe plage du Golfo Di Orosei. Avez-vous déjà vu une mer si inten­sé­ment bleue ?

Logé dans le Neule eco Parc, pro­fitez de toutes les acti­vités du parc : visite du plus pro­fond canyon d’Europe, la gorge de Su Gor­roppu, des­cente en kayak, balade en 4×4 dans la nature, équi­ta­tion, par­cours bota­nique, VTT. Sans oublier la spé­cia­lité de l’AVI : les dégus­ta­tions gastronomiques !

Avec votre guide, rejoi­gnez par voie de mer le vil­lage enclavé de Cala Gonone, avec sa magni­fique plage déserte et ses eaux tur­quoise bor­dées de mon­tagnes et de forêts. Adonnez-vous au snor­ke­ling depuis le bateau et décou­vrez les criques et les grottes cachées sur la côte… 

Ensuite, direc­tion le vil­lage d’Orgosolo, pour une immer­sion dans la culture rebelle et contes­ta­taire de la Sar­daigne. Dans cette région pauvre, de pâtu­rage et de pêche, a fleuri un art mural d’un genre aty­pique, mélange d’icônes et d’imageries de la rébel­lion contre l’autorité.

Enfin, enchâs­sées au milieu de la Costa Verde, une des côtes les plus sau­vages de la Sar­daigne, décou­vrez les anciennes mines de Pis­cinas, où l’on extra­yait de l’argent, du zinc et du plomb depuis l’Antiquité… Un lieu mys­té­rieux, l’un des rares déserts euro­péens, où gît un vil­lage minier aban­donné, et, à quelques cen­taines de mètres de la côte, l’épave d’un trans­por­teur de plomb…

C’est dans cet envi­ron­ne­ment que l’on peut aper­ce­voir des cerfs sardes, qui viennent brouter la nuit venue, de même que les tor­tues de mer Caretta caretta qui pondent sur la plage entre juin et juillet.

Un spec­tacle inoubliable !